Commune de Captieux

Village de traditions, terre d’avenir

Accueil > en ce moment > Agenda > Ciné-débat à Captieux

Ciné-débat à Captieux

L’INTÉRÊT GÉNÉRAL ET MOI
Documentaire de Sophie Metrich, Julien Milanesi
Avec acteurs inconnus
Nationalité Français (1h22)
En présence du réalisateur Julien Milanesi, un débat suivra la projection en présence de Jean-Luc Gleyze, Président du Département de la Gironde

Notre Dame des Landes, LGV Sud-Ouest, autoroute A 65 : trois grands projets d’infrastructures mis en œuvre au nom de l’intérêt général et qui ont suscité de très importants mouvements de contestation. Une question se pose : comment, au juste, se forge aujourd’hui en France cette notion d’intérêt général ?

Les réalisateurs ont mené l’enquête en allant à la rencontre des protagonistes de ces controverses : représentants des mouvements citoyens engagés contre ces projets, élus qui les combattent ou les soutiennent, hauts fonctionnaires impliqués dans les décisions, journalistes qui rendent compte de ces conflits. Un film qui interroge le fonctionnement de notre démocratie.

“En explorant quelques grands projets d’infrastructures comme Notre Dame des Landes Sophie Metrich et Julien Milanesi interrogent, dans ce documentaire, la notion d’intérêt général”_. **(Le Canard Enchaîné, “Les films qu’on peut voir cette semaine“)
“Il s’agit d’un documentaire sur le juste milieu entre intérêt local, décision étatique, mais aussi aménagement du territoire ou absurdité administrative. (…) C’est un sujet, franchement, qui interpelle !” **(La Chaîne Parlementaire)
“Derrière une réflexion de politique appliquée sur l’intérêt général, intérêt privé et intérêt supérieur, se dessine la remise en cause d’un fonctionnement dit démocratique et d’un mode de vie qui s’essouffle”. (Politis)
“On l’aura compris, les réalisateurs ont clairement choisi leur camp. Mais ce n’est pas tant celui de l’opposition systématique aux grands projets que l’appel à mettre fin à la confiscation d’un débat démocratique nécessaire autour de choix qui engagent profondément toute la société.”( Alterecoplus)
_“« L’intérêt général et moi » : un film d’utilité publique face à la multiplication des grands projets imposés” _(Basta !)
“Après les succès de Merci Patron et de Demain, sort dans les salles un nouveau film militant, qui pose la question des grands travaux lancés en France et qui ont soulevé des vagues de contestations… et qui ont aussi un écho outre-mer.“ (Outre-mer 1ère)
“L’Intérêt général et moi est un film engagé au côté des opposants aux grands projets d’aménagement. C’est aussi un formidable témoignage de la transition écologique, économique et sociale en cours.” (Sciences et Avenir)
“Un film original, à la fois ludique et artistique” (Consoglobe)
_“En résumé, « L’Intérêt général et moi » est un film citoyen, didactique et original de nature à provoquer des débats” _(L’ESSentiel-france.org)
“Un mois avant le référendum sur Notre-Dame-des-Landes, ce documentaire qui invite à la réflexion tombe à pic.” ( Association des Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie, http://jne-asso.org/)
“A travers les histoires croisées de trois luttes contre des projets inutiles, coûteux et destructeurs (une autoroute, hélas déjà réalisée, un aéroport désormais nationalement connu, et une Ligne Grande Vitesse tout juste déclarée d’utilité publique), le film ” L’intérêt général et moi" démonte parfaitement les mécanismes d’une décision publique dévoyée : parodie de démocratie, montages financiers privilégiant les intérêts privés, mépris total du territoire et de ses habitants… L’alternance des témoignages, des animations pédagogiques et des respirations chorégraphiques permet à chacun de découvrir comment se décident aujourd’hui dans notre pays des investissements sans réelle utilité sociale. A voir absolument pour passer de la compréhension au refus et peut-être… à la résistance active !“ (Françoise Verchère, co-présidente du Collectif d’élus Doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.)
Réalisé par Sophie Metrich et Julien Milanesi, “ L’intérêt général et moi” plonge le spectateur dans une réflexion vivante et sensible sur cette notion d’intérêt général. Au fond, de quoi s’agit-il ? De quoi parle-t-on ? Les auteurs partent d’un conflit qu’ils connaissent bien : la construction de l’autoroute A 65 Pau-Langon. Ce projet a vivement opposé les populations, les élus, il a produit des contradictions et des tensions au sein de la technocratie de l’Etat. Pourquoi ? Quelles luttes d’influence ? Au service de qui et de quoi ? Que reste-t-il de tout cela aujourd’hui ? _Progressivement, les auteurs enquêtent sur d’autres “grands projets inutiles”, LGV, Notre Dame des Landes. A partir de là, le propos s’élargit et se prolonge par une réflexion sur la nature même de notre démocratie dans un monde globalisé. Qu’est-ce qu’une démocratie au 21e siècle ? Quelle société organise-t-elle ? Elus, dirigeants politiques nationaux et locaux, militants associatifs, journalistes, fonctionnaires exposent leurs points de vue et la question interpelle le spectateur lui-même, naturellement. On ressort de ce film l’esprit concerné pour longtemps.

Samedi 17 septembre 2016 20:30-23:30
Lieu : Cinéma de Captieux